Que se passe-t-il lorsque vous cachez votre mur Facebook ?

Pour conserver l'attention de vos clients, veillez à ce que votre page Facebook soit facile à trouver et favorise l'interaction.

En quoi votre expérience Facebook change-t-elle si vous paramétrez votre mur pour qu'il soit privé ?

Suite à mon dernier article sur les avantages et les inconvénients du mur Facebook, j'ai réalisé une expérience hautement scientifique* avec mon compte personnel. J'aurai toujours un mur, mais personne ne sera autorisé à commenter mes publications. Il sera toujours possible de m'écrire par message privé, mais il faudra tout d'abord me trouver et cliquer sur le bouton Message pour pouvoir en rédiger un puis me l'envoyer.

Que s'est-il passé ?

Au fil des mois, l'intérêt porté à ma page a significativement diminué. Très peu de gens ont pris la peine d'interagir avec moi une fois que le mur a disparu et mon intérêt pour ma propre page Facebook a, lui aussi, diminué. Je passais moins de temps sur le site.
Quelques personnes m'ont écrit pour savoir pourquoi ils ne pouvaient plus accéder au mur. J'avais, bien entendu, bloqué l'accès de mon mur à tout le monde, mais puisqu'il avait toujours été disponible à tous, ce changement a légèrement déplu à certains.

Très peu de gens ont pris la peine de faire la démarche nécessaire pour m'envoyer un message privé via Facebook. À mon avis, la plupart d'entre eux préfèrent économiser quelques clics et publier directement sur le mur pour que leur mise à jour soit instantanément visible pour tous.
Pourquoi, en tant qu'utilisateurs individuels, recevons-nous bien plus de feedback via le mur Facebook que par message privé ?

Est-ce parce que les publications sur le mur nécessitent moins de clics que les messages ?

Ou parce que la plupart des utilisateurs font confiance à la communauté Facebook ? Sont-ils simplement heureux de pouvoir observer les murs Facebook remplis de conversations virtuelles comme une petite souris ?
C'est peut-être parce que nous voyons le mur comme un endroit réservé aux plaisanteries légères et aux interactions simples et rapides.
Un sociologue pourrait passer sa vie entière à analyser nos habitudes sur les réseaux sociaux. Mais la vérité c'est que les gens utilisent Internet pour se simplifier la vie et obtenir des informations aussi vite que possible. Tout ce qui va à l'encontre de cette volonté a peu de chance de durer.