Qu'est-ce que la convivialité ?

La convivialité désigne à la fois la facilité avec laquelle les utilisateurs peuvent utiliser et comprendre un produit, et le degré de satisfaction qu'ils retirent de leur expérience.

La convivialité, c'est pouvoir régler la sonnerie de votre réveil dans le noir.

La convivialité, c'est pouvoir deviner comment faire cuire votre dîner au four à micro-ondes en 3 minutes à puissance maximale sans avoir à lire le manuel d'utilisation.

La convivialité, c'est tout sauf devoir vous souvenir comment vous aviez fait la dernière fois.

« [...] la convivialité désigne à la fois la facilité avec laquelle les utilisateurs peuvent utiliser et comprendre un produit pour atteindre leurs objectifs, et le degré de satisfaction qu'ils retirent de ce processus. » Usability.gov

Bien dit. Les deux aspects sont tout aussi importants : si vous atteignez votre objectif en finissant par vous arracher les cheveux, ce n'est pas convivial. Et si le produit est joli mais ne remplit pas sa fonction, il est assez inutile.
Avant l'ère du numérique, les objets avaient des fonctions limitées : une montre indiquait l'heure, un grille-pain grillait le pain et notre TV avait quatre chaînes qui ne diffusaient pas la nuit (vous vous souvenez ? Ce n'est pas si vieux que cela).

Aujourd'hui, ma montre propose une douzaine de fonctions... mais n'a toujours que cinq boutons en raison du manque d'espace disponible et aussi parce que cela suffit à la faire fonctionner. Mon grille-pain peut griller, décongeler et réchauffer le pain et, grâce à un accessoire astucieux, il peut aussi suspendre le pain de mon choix pour le dorer légèrement. À noter que je ne me suis jamais servi de cette fonction. Je n'ai jamais eu besoin de faire « dorer légèrement » quoi que ce soit. Vous vous contentez certainement de faire griller votre pain, non ? Mais, juste au cas où l'envie vous prendrez, il y a un bouton pour le dorer. Ne me lancez pas sur le nombre de boutons des télécommandes permettant de dompter toutes ces émissions inédites diffusées en haute qualité.

De nos jours, les objets ont plus de fonctions, mais pas plus de boutons, interrupteurs ou poignées. Par conséquent, leur utilisation ne va pas de soi.
Pour qu'un objet soit « convivial », il doit être :

  • Facile à prendre en main : je dois savoir où je me trouve, ce que je dois faire et comment
  • Facile à utiliser : il doit faire preuve de cohérence et me donner le contrôle
  • Facile à mémoriser : il est plus facile de reconnaître quelque chose que de s'en souvenir (« Je ne suis pas sûre qu'il s'agisse de ce bouton, mais je m'en souviendrai quand je le verrai »)
  • Agréable à utiliser : il doit me laisser un sentiment de chaleur et de confort pour que j'aie envie de l'utiliser à nouveau
  • Utile en cas de problèmes : si je me trompe, il doit me le signaler, m'expliquer ce qu'il s'est passé et me dire comment régler le problème

Sur ce blog, j'expliquerai comment rendre des produits numériques (et autres) plus conviviaux, je vous montrerai des exemples de sites Web conviviaux (et pas très conviviaux pour certains) et comment améliorer l'expérience utilisateur de vos clients, notamment sur votre site.